Montréal, la belle!

C’est de cette façon qu’elle m’a été présentée. Je veux dire, quand je l’ai vu pour la première fois sur Facebook, le mec qui l’avait posté, l’avait intitulée ainsi… C’était cette photo de Montréal. Mon premier instinct a été de l’enregistrer immédiatement. J’ai été conquis sur le coup.

En même temps, je me suis dit en tant que photographe très très amateur que la personne qui avait croqué l’instant méritait quand même un « mérite », un crédit pour le choc qu’elle avait créé en moi lors de notre première rencontre. Je me suis donc mis à la recherche… de l’arche perdue!

mtl-la-belle

La personne ayant posté le chef-d’œuvre est nul autre qu’un des artisans que je fréquente à TVA dans le cadre de mon travail dans ces lieux qui n’a souvent rien de l’artisan mais m’amène quand même à rencontrer quelques-uns des membres de cette fameuse colonie artistique. Il y a des fois des bénéfices dans un travail qui ne se compte pas en $$$ mais en bons moments que l’on ne peut qu’apprécier.

Une de ces personnes est François Castonguay et que je considère comme éclairé puisque son métier est celui d’éclairagiste. En fait, pas juste parce que c’est son métier, mais bon! Toujours est-il qu’il est l’individu qui avait posté le portrait tant convoité. Aujourd’hui, entre l’enregistrement du premier jeu et du second de la Poule, je le vois dans le corridor attenant au Studio D et je prends 33 secondes pour lui parler très rapidement du portrait… Pas de trouble, Alain, prends-la! Si je l’ai posté là, c’est que c’est public qu’il me dit. Je repars terminer la Poule… En terminant, il est encore là à discuter avec un collègue. J’ai du temps puisque les participants n’attendent que leurs chèques pour partir…

N ‘écoutant que mon courage, je retourne vers lui pour discuter un peu et tenter de prendre quelques renseignements à propos du fameux portrait. J’apprends alors que le dividu en question fait partie d’un club de photos et qu’il n’en est pas vraiment l’auteur mais que, aucun problème, je peux m’en servir. Vous savez, moi les droits d’auteurs, surtout en photo!

Je terminerai donc ce court papier qui n’en est pas vraiment un puisqu’il est électronique en mentionnant que le crédit photo pour cette merveilleuse pièce de collection appartient à François Castonguay. Merci François!

Quand Montréal est belle, elle l’est tellement, belle!

Et chez nous, on l’aime notre Montréal, surtout belle de même!

Alain

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s