Mlle M récidive… (3)

Dans le texte précédent :

Kira a apprit que sa grand-mère est la créatrice de l’école réputée mondialement Being Star School, et que maintenant c’est sa mère qui en est la directrice…

______________________________________________

Oh my god! Je suis genre trop contente ! Parce que 1) ma mère est la directrice de BSS 2) ma grand-mère est la créatrice de BSS 3) Je suis dans une limousine 4) je m’en vais passer l’examen pour aller à BSS !!!

  • Maman ?
  • Hum ?, dit-elle distraitement en lisant un livre
  • C’est genre quoi, les examens?
  • Oh , je me souviens que j’en avais sué! Gros examen de math et d’algèbre, grosse production écrite à rendre pour le lendemain… Pfiou!

Je n’avais pas remarqué immédiatement son sourire en coin mais j’ai relevé la tête et j’ai vu un petit sourire en coin moqueur…

  • Non mais sérieux m’an !
  • Tu n’as pas à t’inquiéter chérie c’est plutôt simple, moi je me souviens, elle disait cela avec un sourire, mais celui-ci était plus songeur que moqueur, une dame assez jeune m’avait demandé de danser sur une jolie mélodie…
  • Oh… tu me rassures! Moi je pensais que, genre c’était…

La sonnerie du téléphone ne m’a pas laissée le temps de finir ma phrase…

Nous sommes ensuite arrivées devant un grand édifice gris, typique de Montréal. Il y avait au moins une soixantaine d’étages, et au moins cents grandes baies vitrées. Le ciel était aussi plutôt gris en ce jour.

Soudain, je senti la terre quitter mes pieds, oh non, pas encore !!! Ma génitrice tenta de me prendre le pied gauche, en vain, il lui glissa entre les doigts… Rendue à côté du vingtième étage, approximativement, je regardai dans les fenêtres : une chambre ! Elle était peinte en rouge, les meubles étaient bleus. La chambre était d’un bordel ! Je montai encore plus haut et je vis une chambre peinte de pêche celle-ci était toute bien rangée ! quand je descendis mon regard vers la terre ferme je remarquai que ma mère avait appelé les pompiers et qu’une jeune femme se tenait à ses côtés, je n’arrivais pas à voir les traits de l’inconnue.

Les pompiers dressèrent un drap blanc en dessous de moi. J’entendis soudainement mon téléphone portable vibrer dans ma poche droite de mon jean : fais ta technique de respiration pour te calmer, inquiète toi pas les draps sont solides ! c’était ma mère. J’ai calmé ma respiration et je suis tombé dans le vide !

  • Ça va, mon bébé???
  • Ça va merci ! pourquoi tu m’appelles de même ?
  • Désolée!, me répondit ma mère avec un petit sourire coquin d’une petite fille qui avait fait une bêtise…
  • Tiens! La jeune femme d’à côté de ma mère se manifesta enfin, elle me tendit un joli bracelet couleur beige.

À suivre…

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s